• Florence

Le chat "Un odorat extrêmement développé!"


Le chat est extrêmement sensible aux odeurs. Même si sa surface olfactive est petite, il comptabilise pas moins de 70 millions de cellules réceptrices contre 5 millions chez l’homme !



Il possède un organe particulier, situé entre le palais et le nez, appelé organe vomeronasal ou organe de Jacobson. Il lui permet un comportement qu’on appelle le Flehmen : il fait rentrer l’air dans ce passage afin de détecter les phéromones.


De fait, Attention à ne pas surcharger votre maison ou son pelage de substances telles qu'huiles essentielles, désodorisants, parfums d'ambiance...

Car surcharger le chat de ces substances peut provoquer un comportement agressif ou au contraire apathique.


On comprend aisément pourquoi le chat refuse systématiquement la pulvérisation de produits sur son pelage. Ou encore sa fuite lorsque l'air ambiant est surchargé d'huiles essentielles et de parfums!


Pour l'application de soin sur son pelage, utilisez de préférence vos mains. Appliquez la solution dans vos mains et profitez d'un moment calme et de câlins pour l'application.



www.anima-therapeia.ch


*Source vétérinaire

Dr Robyns.



35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout